#ObjectifBikiniFermeTaGueule, le hashtag qui décomplexe

© Greg Kantra

Ras-le-bol des Insta stories de blogueuses à la salle de sport et des photos de corps trop parfaits pour être vrais affichés dans le métro ! L’objectif bikini, pour nous ça se passe au bar avec les copains et la bière qui coule à flot. Et ça tombe bien, le hashtag #ObjectifBikiniFermeTaGueule vient nous soutenir et clouer le bec au diktat de l’apparence. Il était temps.


Lancé par la comédienne Laura Calu, le hashtag qui libère les femmes du culte du corps parfait ne pourrait pas mieux tomber. En cette période pré-estivale et post-Weinstein, on redoutait la vague de régimes et tutos minceur pour un corps de "rêve". Mais c’est quoi un corps de rêve ? Pour Laura, "La beauté est dans l’œil de celui qui regarde, il n’existe pas de perfection. J’ai envie une fois de plus de crier haut et fort que toutes les femmes sont belles".

En utilisant ce hashtag, les femmes sont invitées à poster des photos de leur corps au naturel. Et ça fonctionne puisque 2 300 photos ont déjà été postées. "Je pense que la chose la plus importante c’est de se sentir bien comme on est. Il paraît même que quand on se sent bien on est vachement plus belle" poursuit Laura Calu.